Une maquilleuse réfugiée Syrienne

L’histoire de Noura une makeup artist syrienne réfugiée
obligée d’abandonner le maquillage à cause de la guerre

Syria-makeup-artist

Une maquilleuse syrienne aide les réfugiés en assistant leur santé mentale

maquillage-Syrie

Noura 26 ans a reçu une formation en maquillage à Damas. Sa vie avant le début de la guerre syrienne était confortable et semblait sécurisée. Elle aimait se réunir avec des amis et flâner ville.
maquillage-arabe
Elle avait des ambitions pour sa carrière.

syriawoman
La violence croissante en Syrie a rendu de plus en plus difficile pour Noura de sortir de sa maison.
char-Syrie

Elle a cessé d’aller travailler pour rester près de sa famille.
Elle n’avait jamais pensé quitter son pays

Départ de Damas

Cependant, par la suite les combats sont devenus si intenses dans son quartier de Damas que sa famille a décidé de quitter les lieux.

Noura a fui Damas et est devenue une réfugiée dans le camp de Domiz au Kurdistan irakien à l’été de 2012.

camp de réfugiés syriens

camp de réfugiés syriens


Ces derniers mois, depuis son départ de la Syrie, Noura a vu de près la souffrance et la misère de ses compatriotes réfugiés. Elle a rapidement pris conscience de la précarité de sa nouvelle condition de réfugiée de guerre.

« Il y a beaucoup de problèmes sociaux et familiaux, comme la violence entre sexes du fait que les couples se brisent et se déchirent devant les enfants ou à cause de leur absence.
Mais les plus touchés sont les jeunes traumatisés qui touvent exil après avoir connu des atrocités en Syrie, parmi celles-ci l’enlèvement ou l’enrôlement dans des écoles djihadistes
52921f4e3570386f7f33903b
Au début, cette maquilleuse syrienne se sentait impuissante quand elle entendait ces histoires de vies chamboulées
n-SYRIA-large570
« Je voulais juste aider mon peuple. »
Syrie-femme
Les choses ont commencé à changer quand elle a été invitée par International Medical Corps pour commencer des sessions de formation dans le travail psychosocial.

Perdre des membres de sa famille, la violence, la peur, quitter sa maison pour l’incertitude de la vie dans un pays étranger, ces événements couplés avec le sentiment d’impuissance, créent d’autant plus de frustration. Ayant vécue comme une réfugiée, Noura est bien placée pour offrir une aide à ses compatriotes Syriens.
syri-makeup
Il revient donc de saluer le courage de cette maquilleuse qui a eu la force de surmonter sa propre condition en aidant les autres.