Les règles d’or du face painting

Pour réussir un face painting, utilisez des produits professionnels. Ils se présentent sous forme liquide ou de crème. Ils sont principalement à base d’eau. Les produits liquides sont utilisés pour travailler les détails, ceux en crème pour préparer le « fond » du maquillage. Côté application, pour un effet très net, précis ou pour faire des dessins, le pinceau sera l’outil privilégié. Au contraire, pour un résultat fondu et des travaux plus conséquents, l’éponge sera de rigueur.
À noter : Michèle, conseillère de vente à la boutique Plein Fard, suggère de ne pas utiliser les doigts, « au risque de s’en mettre partout. » Utilisez donc des éponges.

• On peut associer la méthode des pochoirs ou se servir de la technique de l’airbrush… Les pigments utilisés pour l’airbrush contiennent parfois de l’alcool, ce qui favorise la tenue du maquillage.

• L’airbrush est une méthode de plus en plus utilisée pour le maquillage face et surtout body painting. Avec un aérographe, on pulvérise la matière liquide délicatement sur la peau. Le mélange des teintes est possible, ce qui permet de trouver une couleur unique. L’airbrush est aussi utilisé par exemple pour dissimuler une cicatrice disgracieuse ou une décoloration de la peau. Une fois pulvérisée, le maquillage reste impeccable sur la peau. Cette technique est plus rapide.

Photo : Création maquillage Manon CORMIER, ITM Paris

Vos outils :
– Fluide, Fardel
– Crème Megaspencer, Fardel
– Pinceaux face/body painting, Numeric Proof
– Airbrush, matériel et produits, Dinair, Skin Illustrator

Maquillage Maxime VETTESSE ITM Paris

Body painting Maxime VETTESSE ITM Paris

Clowns réalisés par les étudiants de 1ère année de la section Maquillage artistique professionnel d’ITM Paris



Pour se former au face painting, consulter la fiche descriptive