Cabaret : Un show fort en maquillage



Cabaret, le musical de Broadway

Focus sur un succès de la rentrée dans lequel les maquillages et les costumes évoluent en fantaisie.

Le cabaret permet de créer des maquillages qui développent l’imaginaire, tout en s’appliquant au respect de l’image liée au genre.

Photos de maquillages réalisés à ITM

Maquillage cabaret ITMCabaret MERKLEN Dayana ITMCVabaret NEVOUX Sophie ITMCabaret SAVADOUX Claire ITMCabaret Kim CLARISSE ITMCabaret DOMBASI MAKANDA Audrey ITM

 

 

Maquillages de cabaret réalisés par les étudiants de 1ère année d’ITM, promo 2010-2011 (Jordana Bellaïche, Dayana Merklen, Sophie Nevoux, Claire Savadoux, Kim Clarisse, Audrey Dombasi Makanda).

 

 

 

 

Affiche du spectacle

Cabaret Marigny comédie musicale broadway

Comédie musicale Broadway show

 

 

Le show :

D’après le roman de Christopher Isherwood « Adieu à Berlin ». Avec une trentaine d’artistes.

Au cours d’un voyage dans les années 1930, le jeune écrivain américain Cliff Bradshaw découvre les nuits agitées de la capitale allemande, ravagée par la crise économique. Il tombe amoureux de Sally Bowles, chanteuse au Kit Kat Club.


L’AVENTURE CABARET : LE MEILLEUR DU MUSICAL
Avec CABARET, le Théâtre Marigny, l’un des plus beaux théâtres de Paris, a accueilli le meilleur du musical. Mais, c’est maintenant l’heure de la tournée en France.

Ce grand classique de Broadway de Joe Masteroff, John Kander et Fred Ebb fut multi-récompensé à New-York où il se joua à guichetCabaret Marigny show musicale broadway fermé pendant six ans (1998-2004) ainsi qu’à Madrid (2003-2006) et Amsterdam (2006).

Créé il y a 45 ans à New York, CABARET a donc connu un énorme succès lors de sa reprise à Broadway dans la nouvelle version de Sam Mendes : 2377 représentations en six ans et quatre Tony Awards® en 1998. Assisté par Rob Marshall pour la mise en scène et les chorégraphies, Sam Mendes a conçu une mise en scène innovante pour un spectacle contemporain.
Aujourd’hui, le musical, inspiré du roman de Christopher Isherwood « Adieu à Berlin », entièrement adapté en français et interprété par une troupe d’une trentaine d’artistes talentueux reprend donc du service pour le plaisir de tous.

L’HISTOIRE DE CABARET
L’action de CABARET se déroule dans les années trente à Berlin où la crise économique fait rage. Au cours d’un voyage dans la capitale allemande, le jeune écrivain américain Cliff Bradshaw découvre le Kit Kat Klub, une boîte de nuit décadente où se produit la chanteuse Sally Bowles dont il tombe amoureux.

La logeuse de ces derniers, Fraulein Schneider, projette de se marier avec l’épicier juif Herr Schultz, mais tout se complique dans cette ville menacée par les nazis qui s’activent à mettre sur pied le troisième Reich. Pendant ce temps, au Kit Kat Klub, Cliff Bradshaw, en quête d’inspiration pour son prochain roman, découvre les idées libertaires, le métissage social et culturel et les mœurs sans tabou qui animent le monde de la nuit berlinoise. Sally Bowles et le Maître de Cérémonie du club, drôle et cynique, offrent un divertissement extravagant et provocant aux spectateurs.

Les maquillages du spectacle ont été créés par Randy Houston Mercer. Il crée des maquillages et des coiffures depuis 20 ans. On lui doit près de 50 créations à Broadway dont : Chicago, Titanic, Big, Miss Daisy et son Chauffeur, Sunset Boulevard, et bien sûr la production originale de CABARET. Il a aussi œuvré sur des ballets pour le New York City Ballet, le Metropolitan Opera Ballet, le Dance Theater d’Harlem et Alvin Ailey.

A la télévision, il a notamment collaboré sur les séries Damages (Glenn Close), The Sentinel, Spiderman 2, Rencontre avec Joe Black, Mickey les yeux bleus ainsi que pour Barbra Streisand pour Le Miroir à deux faces.

 

Vidéo :

Cabaret en images



Cabaret en images

par Europe1fr

 

 

Conseil réalisation de maquillage cabaret de Myriam Make up

 

Tout d’abord, on dépose à l’aide d’un pinceau pour les paupières un fard blanc (Ici marque Bourjois) dans le coin interne de l’oeil et en dessous du sourcil (zone de lumière).

La deuxième étape consiste à déposer un fard gris foncé ou noir en forme de banane dans le plis de la paupière mobile. Cette seconde couleur doit être dégradée assez largement vers les sourcils au dessus du plis mais aussi vers le coin externe de l’oeil afin de donner un effet « yeux de chat » en amande. Le dégradé est important mais il sera par la suite corrigé à l’aide d’un pinceau (je n’avais pas de pinceau donc j’ai tout fait du bout des doigts! si si c’est possible! il faut juste les laver.

Ensuite on rajoute une troisième couleur afin de fondre ensemble les 3 couleurs et d’accentuer l’intensité du dégradé tout en ajoutant une touche de paillettes et de brillance très « soirée ».

Un trait noir est ensuite ajouté en dessous de l’oeil sur les 3/4 de l’oeil (je n’en mets pas au coin interne de l’oeil vers le nez pour éviter de refermer le regard). Ce trait est réalisé à l’aide d’un pinceau liner et du fard mat utilisé précédemment. Il permet d’ajouter une intensité et d’allonger l’oeil en amande. Cela finit le maquillage de l’oeil car sans lui, la paupière mobile serait chargée en fard et il manquerait un raccord sous l’oeil. Ajout de mascara pour étirer et allonger les cils pour ouvrir le regard et terminer le maquillage. Voila le résultat après toutes ces étapes. On peut alors ensuite rajouter un trait d’eye liner à la base des cils supérieurs pour accentuer le maquillage.

 

 

La dernière étape consiste à ajouter des faux cils (sur cette photo le faux-cil est disposé seulement à l’extérieur de l’oeil pour agrandir l’oeil et donner un apect « oeil de biche »). Les faux-cils peuvent être utilisés soit par frange entière, soit comme ici sur la photo par demi-frange ajustée ou bien encore par touffe de cils comme la photo ci-après. Ensuite, il suffit de rajouter un rouge à lèvres rouge carmin ou plus intense pour embellir et maquiller les maquillage dans un esprit cabaret.

 

Le teint doit être réalisé en amont de toutes ces étapes et doit être naturel. Seul un blush peut être ajouté dans le but de donner du relief au visage et le structurer. (une coloration rouge (attention à atténuer !).